La nouvelle saison "Sur le Sentier des Arts 2021" se déroulera du 24 juillet au 20 août. Venez découvrir les 8 artistes qui partageront notre été à Billiers.

 

De 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30.

Sur le Sentier des Arts


Une initiative communale

Tous les ans, la commune de Billiers organise les mois de juillet et d'août une exposition

Un site historique étonnant

Dans un lieu chargé d'histoire et de charme, la Chapelle du Domaine de Prières accueille l'exposition

Une rencontre avec des artistes

Chaque semaine, Le Sentier des Arts vous propose la rencontre avec les œuvres d'un peintre et d'un sculpteur.



Saison 12 - 2021

Semaine 1 : du 24 au 30 juillet 2021

Lou Auvray

 Des études poursuivies à l’ESTB, école d’architecture et de dessin d’art à Paris, prédestinaient Lou Auvray à un parcours

plus conventionnel que celui de la peinture sur chevalet, métier trop souvent jugé d’atypique ou de futile.

Pourtant après quelques années, sa vie s’engagea sur une autre route. Elle a ressenti le besoin de s’immerger dans l’Art pour partager ses émotions dans un monde sauvage et mystérieux où l’animal, malgré sa puissance reste fragile.

Chercher à sensibiliser sur la beauté du vivant devient l’enjeu de son travail.

 

Anne Le Louarn

Depuis 1990, Atelier de sculpture avec René Robin, formation en sculpture sur pierre chez les compagnons du Tour de France, au FCMB.

Expositions en France et à l’étranger : Paris, Nantes, Rennes, Lyon, la Rochelle, Périgueux, Saumur…

Londres, Brugges, Klarenbeek (Pays-bas), Valcéa (Roumanie), Morges (Suisse)

 

Je donne des cours en association et dans les écoles depuis 1995, et en 2003 j’ouvre mon atelier à La Bichonnerie à Rouans ou je travaille la terre d’après modèle vivant pendant encore quelques années, et maintenant essentiellement la sculpture en taille directe sur marbre, ardoise, bronze, aluminium, ainsi que la peinture.

Présidente de l’association Sculpteurs Bretagne, avec laquelle j’organise des expositions.


Semaine 2 : du 31 juillet au 6 août 2021

Yves gautier

 Né en 1957 à Nantes, Autodidacte , vit et travaille en ce moment à la Turballe après avoir passé près de vingt ans à Pénestin, lieu d’inspiration pour les marines effectuées à cette époque. En parallèle, une œuvre plus personnelle se construit depuis le plus jeune âge . Les inspirations variant au fil des années , la nature n’est jamais bien loin, en témoignent les dernières créations rendant hommage à des arbres «ordinaires», sans grandes prétentions , dans leur élément.

Couleurs à l’huile sur papier ou noir et blanc au fusain et pierre noire, l’important reste dans l’émotion directe émanant de cette nature.

 

 

Jonathan Bernard

Après des études d’histoire ancienne, ma rencontre avec un sculpteur va se révéler déterminante. Je découvre la taille directe et décide alors de laisser ma propre empreinte dans la matière. Je réalise assez vite qu’il y a une certaine continuité entre mon passé d’historien et mes travaux artistiques… strates, traces, vestiges sont des termes communs aux deux disciplines telle que je les envisage. Les « matières premières » que j’utilise, évoquent les cycles immuables de la nature et son temps long. Polies, brûlées, érodées, patinées, mes créations suggèrent en creux la fragilité du vivant et le caractère éphémère de nos existences. Elles nous invitent à un instant simple de contemplation.

 


Semaine 3 : du 7 au 13 août 2021

Anne Tendron

Collagiste depuis des années, je puise mon inspiration dans les images, photographies de magazines ou vieux Paris Match des années 60. Je découpe, déchire et quand l’œil accroche je promène mes héroïnes dans des univers décalés au gré de mon humeur et de ma fantaisie. J’expose mes univers poétiques depuis quelques années au Parcours des créateurs à Trentemoult, la salle Adélaïde à Muzillac, le cinéma Manivel à Redon, l’Atelier à Rochefort-en-Terre et l’espace Kerusen à

Saint-Gildas-de-Rhuys..

Duroc

Avec Christian Duroc, le temps a retrouvé un maître. L’âge patine les roches et les années ne sont plus un affront : le temps est devenu beau. Ceux qui accèdent à cette richesse en connaissent la mesure et retrouvent une histoire qui n’a plus de limite. L’art avec la science de l’homme, avec ses tours de main, réconcilie l’expression d’une émotion ; un chemin, comme une leçon d’éthique, qui donne à la sculpture ses lettres de noblesse.

Alors le temps cesse d’être une menace et se fait jeu.


Semaine 4 : du 14 au 20 août 2021

Eliane Guérin

Ma peinture est suggestive, entre figuratif et abstrait. Elle est le résultat de ma perception du monde, mais aussi de mes vécus, de ma sensibilité et de mes questionnements.

La technique du couteau, le travail de la matière, l’antagonisme ombre /lumière expriment  au plus près mes émotions et mes espoirs.

Et si quelques personnes les perçoivent, se reconnaissent dans mon travail et voyagent avec moi, j’ai atteint mon but.

Décrire un sentiment, une émotion par le verbe est incomplet à mes yeux, seule la peinture me permet une meilleure conceptualisation du monde qui m’entoure…

Hélène Gobin-Langlais

Si le hasard m'a conduit à la sculpture

j'y suis  entrée sans retenue

tout donner, tout recevoir

 

Le regard est le reflet de l'âme

sans relâche je cherche cette lumière intérieure